« Bâche ou barrière, le meilleur choix pour sécuriser ma piscine ? »

Depuis 2004, chaque propriétaire de piscine privée est dans l’obligation de sécuriser son bassin. Ce dernier a le choix entre différents dispositifs certifiés comme l’abri, la barrière, l’alarme ou la bâche sécurité.

Pour celles et ceux qui se dirigent vers l’achat d’une bâche à barre, notre expert décrit pour vous les 5 avantages des bâches à barres.

Utilisation été et hiver
Contrairement aux bâches d’hivernage, certes solides mais totalement inutilisables en été, la bâche à barres permet une double utilisation. Elle permet de conserver la chaleur du bassin la nuit et assure une hygiène optimale été comme hiver.

Sécurité certifiée
La bâche à barres fait partie des dispositifs certifiés pour empêcher l’accès de la piscine aux enfants de moins de 5 ans. Les propriétaires de piscine ne disposant pas de système de sécurité reconnu (et accompagné des normes en vigueur) s’exposent à de fortes amendes.

Confort et maniabilité
Les bâches à barres ont des systèmes d’attaches très simples. Sa grande facilité de manipulation, grâce à sa manivelle demultipliée et sa sangle de rappel, permet une utilisation été comme hiver en moins de 4mn. Il existe également un système électrique pour faciliter l’enroulement pour les grandes dimensions.

Hygiène et entretien
Lors d’absence ou de non-utilisation prolongée, la bâche à barres protège l’eau de la lumière et lutte contre le développement d’algues. Elle offre aussi une étanchéité parfaite aux feuilles, poussières, et autres impuretés poussées par le vent dans le bassin.

Rapport qualité/prix
S’il est préférable d’installer une barrière (peu esthétique), la bâche de sécurité reste le produit le plus simple à mettre en place. La couverture à barres est un bon investissement remplaçant à la fois une couverture à bulles, un enrouleur et une couverture dhiver; des fonctions que ne remplissent pas les alarmes ou les barrières. De plus, la bâche à barres reste moins coûteuse que les volets flottants mais surtout les abris qui, en plus de demander dans certains cas un permis de construire, ne sont pas toujours bien perçus par le voisinage.